"La tournée de Denise"

Dans les années 50, Liorac avait sa poste située sur l'actuelle place de la mairie, avec un facteur-receveur. Madame Denise Roux-Gibert était alors employée et assurait tous les jours une partie de la distribution du courrier. Elle nous raconte ses souvenirs.
 
Le courrier arrivait le matin à 8h avec l'autobus. Un tri rapide était alors fait à la poste : en effet, le facteur-receveur assurait une partie de la tournée et distribuait le courrier dans le bourg et dans les hameaux du nord de Liorac, La Raffigne, le Sorbier, la Basserie... et Denise assurait la distribution dans tous les autres hameaux de Liorac.

Le moyen de transport n'était pas fourni par l'administration, (les camionnettes jaunes étaient encore loin!) et les employés devaient utiliser leur propre moyen de locomotion.
Il y a bien longtemps, des « piétons » avaient assuré la distribution du courrier parcourant les « routes de poste » qui reliaient certaines villes de Dordogne, mais ce temps était révolu...
En 1950, Denise avait son propre vélo sur lequel elle fixait la lourde sacoche du courrier. Elle portait en effet en plus des lettres et des mandats, les paquets et les journaux. Quelques années plus tard elle achètera une mobylette ...

Sa tournée était longue, environ 3 heures en vélo pour parcourir les 23 km du circuit et ceci tous les jours, sauf le dimanche. Par tous les temps, froid, neige ou canicule, elle a assuré la tournée, même lorsqu'elle était enceinte et proche du terme au grand désespoir du médecin de l'époque!
La distribution commençait dans le bas du village, Les Bigayres, la Bernarde, puis la route de Carrieux juqu'à la Gareille et la Veyssogne d'où elle rejoignait Genthial. Elle prenait ensuite la route de Clérans pour rejoindre Garaube. Elle s'arrêtait souvent parler avec la cuisinière du château, sans doute le début de sa vocation de cuisinière qui plus tard fera la réputation de son restaurant à Liorac ! La tournée se poursuivait par Filolie, puis la route de Mouleydier, la Pigne, les Granges, la Vieille Roche, puis un bout de la route de Bergerac, le Trémouilh, la Gasquie, le Cluzel, le Vieux Liorac, la Ricardie, la Roche, Quiassel et retour à la poste.
Comme on peut le voir sur ce circuit, une bonne partie de la tournée se faisait dans les bois, loin de toute habitation. Les chemins étaient alors entretenus et la « route du facteur » était bien tracée ! Ce qui serait à notre époque dangereux pour une jeune femme isolée, ne posait semble-t-il pas de problème à cette époque. Denise n'avait pas peur et n'a jamais fait de mauvaises rencontres sauf une fois où un chien l'a violemment mordue à la cuisse et la poursuite du circuit en vélo avait été bien difficile...
Sa tournée était parfois agrémentée d'une bonne surprise, par exemple un « nid » de cèpes trouvé tard dans la saison, en novembre sous des fougères qui protégeaient des ruches du froid : au retour la sacoche était pleine de champignons, ce qui avait enchanté le facteur !
Denise a assuré cette tournée pendant 13 ans.
Si on s'amuse à calculer, 23 km par jour, 6 jours par semaine, 52 semaines par an, 13 années, cela fait plus de 90 000 km, plus de 2 fois le tour du monde sans quitter Liorac ! Une belle performance !
Merci Denise

@ Marie-France Castang-Coutou
Contact: postmaster*liorac.info (remplacer l'étoile par @)