1802-1815    Soldats de Napoléon à Liorac

Avant la Révolution, les armées royales étaient composées :
☼ de troupes réglées recrutées par enrôlement volontaire et racolage,
☼ de troupes provinciales appelées milices recrutées par tirage au sort,
☼ de régiments étrangers,
☼ et enfin de la Maison du Roi dans laquelle servait toute la noblesse.
La Révolution de 1789 va supprimer la Maison du Roi, le tirage au sort pour le recrutement de la milice, les régiments étrangers et ne conserve que les troupes réglées.
En 1792 la France entre en guerre et la Convention qui a besoin de plus de soldats décrète en 1793 que tous les citoyens de 18 à 40 ans, non mariés ou veufs sans enfant, sont mis en état de réquisition permanente jusqu'à obtenir une levée de 300 000 hommes. Mais ce système de recrutement ne fonctionne pas très bien : il y a beaucoup de désertions(en particulier les paysans n'acceptent pas de quitter leurs cultures pour aller se battre) et les quota demandés ne sont pas atteints.
C'est alors que l'idée de la consription refait surface !
la loi Jourdan fut votée en 1798, instituant la «conscription universelle et obligatoire » de tous les Français âgés de 20 à 25 ans, c'est-à-dire le service militaire obligatoire. Cette loi permettra à Napoléon Bonaparte d'alimenter les armées jusqu'en 1815.


Le site "Mémoire des Hommes" a récemment mis en ligne les registres matricules de la garde impériale et de l'infanterie de ligne.
Dans ces registres cinq soldats de Liorac ont été trouvés. Voici quelques éléments de leur histoire et les liens vers leurs fiches.
 
Jean Jacques Guillaume GUILBERT LATOUR

Né à Liorac le 14 août 1788 de Edme Guilbert Latour et de Françoise Delalande.
CLIQUEZ ICI POUR VOIR SA FICHE MATRICULE
Signalement : taille 1m68, visage plein, front découvert, yeux bleus, nez bien fait, bouche moyenne, menton rond, cheveux et yeux châtains.
Parcours militaire : Entré au service en qualité de vélite (fantassin) dans le bataillon de vélites de la garde le 30 mars 1806 (du 14 germinal de l'an XII 5 mars 1804 au 21 mars 1807). Il fit ensuite toutes les campagnes de la Grande Armée : 1807 Pologne, 1808 Espagne, 1809 Autriche, 1812 Prusse, 1813 Pologne. Sous Lieutenant au 133erégiment de Ligne le 13 mars 1811 puis Lieutenant au 12e Régiment de Ligne. Il reçut plusieurs décorations: il fut en effet chevalier de la Légion d'Honneur, de l'Ordre de St Louis et de Charles III d'Espagne. Il fut fait prisonnier de guerre le 1er octobre 1813 et ne rentra en France que le 26 septembre 1814. Il épousa le 3 octobre 1826 Adrienne de Saint-Ours. Ils habitèrent au château de Verdon où ils moururent, elle en 1862 et lui en 1864.
CLIQUEZ ICI POUR VOIR SON DOSSIER DE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR
Son frère aîné, Jacques Guillaume Guilbert Latour (il avaient le même prénom car l'aîné fut le parrain du cadet) habitait au Vieux Liorac, épousa Marie POURQUERY de la BIGOTIE. et fut maire de Liorac de 1801 à 1812.
 
Jean DESCHAMPS
CLIQUEZ ICI POUR VOIR SA FICHE MATRICULE
Né au Vieux Liorac le 7 décembre 1792 de Jean Deschamps et Jeanne Rebière.
Signalement: taille 1m66, visage plein, front rond, yeux gris, nez bien fait, bouche moyenne , menton rond cheveux et sourcils noirs. Il était domestique à Liorac.Conscrit de l'an 1812. Incorporé au 37e régiment de Ligne.
 
Guillaume AUGEYROLLE
CLIQUEZ ICI POUR VOIR SA FICHE MATRICULE
Né au Sorbier(Liorac) le 1er juin 1786 de Jean et Clémence Peyrot. Signalement: taille 1m65, visage ovale, front couvert, yeux roux, nez gros, bouche grande , menton rond cheveux et sourcils châtains. Conscrit de l'an 1806. Incorporé l8novembre 1806. Il habitait alors Liorac. Fusilier. Il mourut à l'Hôpital Militaire de Naples le 26 mars 1807 par suite de fièvre.Son décès fut transcrit sur les registres de Liorac environ 1 an après, le 5 avril 1808.
 
Antoine DELAGE
CLIQUEZ ICI POUR VOIR SA FICHE MATRICULE
Né à Filolie (Liorac) le 2 octobre 1786 de Marc et Marie Lasserre. Signalement: taille 1m62, visage ovale, front rond, yeux bruns, nez grand, bouche petite , menton pointu cheveux et sourcils châtains. Conscrit de l'an 1806. Arrivé au corps le 8 janvier 1807. Il habitait alors St Sauveur. Fusilier voltigeur. Il mourut le 17 juillet 1809 en combattant des insurgés dans la montagne d'Ascoli (Italie).
 
Pierre MARCERON
CLIQUEZ ICI POUR VOIR SA FICHE MATRICULE
Né à Genthial (Liorac) le 30 janvier 1781 de Jean et Jeanne Bussière.
Signalement: taille 1m68. Il n'y a pas d'autre renseignement.
Incorporé au 82e régiment d'infanterie de ligne. Il habitait alors St Sauveur. Fusilier.
 

@ Marie-France Castang-Coutou - postmaster*liorac.info (remplacer l'étoile par @)